Le Dégoût : vécu, perception, représentations et histoire (journée d’étude)

Campi, Les mangeurs de ricotta, 1580, huile, Musée des Beaux-Arts de Lyon, Lyon

Aix-Marseille Université,

Label Initiative Jeunes Chercheurs CRISIS

Cette journée d’étude prolongera les réflexions introduites dans le cadre du séminaire interdisciplinaire de recherche « Le dégoût : vécu, perceptions, représentations et histoire », organisé au cours de l’année 2018-2019 à la Maison de la recherche d’Aix-en-Provence. Réaction vive provoquée à la vue d’un objet suscitant un mouvement de répulsion, le dégoût semble être spontané, naturel, instinctif. Pourtant, ce sentiment est – à l’instar de bien d’autres – le produit d’un conditionnement social et culturel que certains courants des sciences humaines et sociales se proposent d’étudier depuis quelques années. Comme dans le cadre de notre séminaire de recherche, l’époque moderne, centre des réflexions menées au cours de cette année, continuera de faire l’objet d’une attention particulière. Néanmoins, cette journée d’étude s’ouvrira davantage aux propositions portant sur d’autres périodes. Elle permettra de conclure notre séminaire en élargissant les perspectives d’étude de cette notion.  

Davantage d’informations sur le séminaire “Le dégoût : vécu, perceptions, représentations et histoire” : http://chrochar.hypotheses.org/193

Organisation : Laura Bordes, Aurore Guitry, Pierre Léger, Mathilde Mougin, Emmanuel Porte.

Mercredi 22 mai 2019, Maison de la Recherche, Aix-en-Provence.


Emmanuel Porte

Je suis doctorant en histoire moderne à l’UMR 7303 TELEMMe. Dans le cadre de mon contrat doctoral, je suis également allocataire de recherche à la Casa de Velázquez. Depuis septembre 2017, je réalise une thèse sur la coexistence des hommes et des animaux charognards dans les villes françaises et espagnoles (1700-1835) sous la direction de Brigitte Marin (TELEMMe, Aix-Marseille Université) et de Eva Botella Ordinas (Universidad Autónoma de Madrid).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.